top of page

actualités

VIVRE !

nouveau cycle de création

VIVRE ! parce que le souffle de la création est l’expression même de la vie, porteur à la fois de notre héritage civilisationnel, de nos préoccupations contemporaines et de notre aspiration à nous inscrire dans la construction d’un futur durable.

VIVRE ! en étant habité par la conscience aigüe de notre relation à un monde en constante évolution, à la nature, à l’univers, aux défis environnementaux, sociétaux, politiques, physiques et métaphysiques.
VIVRE ! parce que nos corps dans leurs présences au monde sont au cœur du projet : le corps dans toutes ses composantes, corps universel, corps matière, corps social, corps politique, corps identité, corps culturel, corps transgénérationnel, corps réceptacle et passeur de poétique, corps endroit ultime de résistance.
VIVRE ! Parce que ces cinq lettres suivies d’un point d’exclamation sont tout à la fois un constat, une injonction, une joie, une promesse, un slogan, un espoir et un serment.

à propos

"... la Compagnie Humaine d’Éric Oberdorff qui nous émeut systématiquement sans l’ombre d’une fausse note, par l’habitation spirituelle de son œuvre..."   - BALLROOM -
"... D’entrée de jeu, on est saisi par la portée sensible et l’engagement émotionnel du travail de ce chorégraphe inclassable dans le monde de la danse..."   - DANSER -
"... Faire de l’utopie une réalité, c’est aussi à cela que s’attèle la Compagnie Humaine..."   - LA STRADA -

Ayant débuté ses activités en septembre 2003, la Compagnie Humaine rassemble en son sein des artistes de tous horizons avec lesquels elle développe des projets interdisciplinaires ambitieux. Son chorégraphe et directeur Éric Oberdorff crée sur un mode subtil des pièces aux thèmes universels plaçant l’humain au cœur de la création. La Compagnie Humaine a plus de trente projets pour le plateau, l’écran ou les espaces alternatifs à son actif, présentés en tournée en France comme à l’étranger.


Acteur reconnu de la vie artistique et culturelle sur son territoire, la Compagnie est attachée à la démocratisation de la danse contemporaine et très investie dans le tissu socio-culturel. Ses artistes sont également aussi fortement impliqués dans les missions d’éducation, de formation et de transmission, notamment à l’attention des plus jeunes et des personnes en situation de fragilité sociale.

 

La Compagnie Humaine porte des projets mettant en exergue le rapport fort et privilégié à la musique qu’Éric tisse dans son travail de création et son écriture. Il a particulièrement la volonté de mettre en jeu et en mouvement les musiciens et les chanteurs ensemble avec les danseurs. Son parcours de formation et d’interprète au sein de grandes maisons d’opéra ont favorisé sa curiosité et suscité son intérêt pour l’exploration de nouvelles voies et relations possibles. Éric ne cesse de chercher, expérimenter et réinterroger dans ses projets les possibilités de mises en corps et en mouvement non seulement de tous les interprètes, quelle que soit leur discipline originale d’expression, mais également des décors et des accessoires. Pour ce faire, il s’entoure notamment des créateurs et des artistes collaborant aux projets de la Compagnie Humaine, avec lesquels il a développé une complicité forte,  allant aussi à la rencontre d’autres disciplines du mouvement tel que le cirque.
 

Cette signature singulière et son savoir-faire ont provoqué des rencontres et des convergences artistiques, que soit pour les créations de la Compagnie Humaine ou bien pour des commandes de maisons d’opéra ou d’ensembles vocaux et instrumentaux en France et à l’étranger, comme par exemple le Festival d’Aix-en-Provence (création de l’opéra Seven Stones composé par Ondřej Adámek sur un livret de Sjón, “œuvre puissamment originale“ - journal Libération), l’Opéra Nice Côte d’Azur (opéras Phaéton, L’arche de Noé, L’olympiade des Olympiades), les ensemble musicaux Les Paladins, Resonanz et Matheus, les ensembles vocaux ChorWerk Ruhr, Les Métaboles ou N.E.S.E.V.E.N., partenaire au long cours de la compagnie.

 

Pratiquant la photographie et passionné de cinéma depuis toujours, Éric a intégré depuis un douzaine d'années une dimension puisant au coeur des arts de l’image à sa démarche de création. L’utilisation de l’image filmée lui permet de développer des processus hybrides et novateurs de narration. Il considère la caméra comme un interprète à part entière, dont les mouvements sont chorégraphiés en fonction de ceux des danseurs. Au-delà de la subjectivité de la caméra qui guide le regard du spectateur, l’image permet également, grâce au montage, d’avoir un autre rapport au temps dans le déroulement dramaturgique de l’œuvre.


Ses films sont projetés dans des festivals dans le monde entier et ont reçu de nombreuses récompenses. Éric prolonge ce rapport à la danse à l’écran avec la programmation : le Nice Dance Film, sélection de films de danse en partenariat avec Un Festival c’est trop court!, festival européen du court métrage de Nice (depuis 2018), et Mov’in Cannes, compétition de films de danse au sein du Festival de Danse Cannes Côte d’Azur France, dont il est co-directeur artistique.

L1020804_Au nom du Rêve-Paris_2022_12_16_web copie.jpg

s'abonner à notre infolettre

abonnez-vous et suivez ainsi l'actualité et les projets de la Compagnie Humaine

Merci pour votre envoi !

contact

14 rue Droite 06300 Nice, France

  • Instagram
  • Facebook
  • Vimeo
  • Youtube

Merci pour votre envoi !

bottom of page